Interview avec Jeroen van Erven, CFO SD Worx Group.

En quelques années seulement, SD Worx est devenu un groupe international spécialisé dans les services de payroll et de ressources humaines. L’entreprise adopte de nouvelles technologies pour faciliter la vie des employeurs et des employés. Son directeur financier, Jeroen van Erven, est convaincu que les acteurs des fintechs ont encore beaucoup de solutions en réserve, mais ne pense pas que cela remette en question le rôle des établissements financiers en tant que partenaires de paiement.

Ce blog fait partie du rapport de tendances « La fonction financière au-delà des chiffres ».

 

Jeroen van Erven, CFO SD Worx Group: « Nous ne sommes évidemment pas des acteurs des fintechs nous-mêmes, mais nous suivons de près l’évolution du secteur. Nous prenons parfois des participations dans des startups qui travaillent sur des technologies intéressantes pour nos activités. Nous avons par exemple investi dans GlobePayroll, une société française qui a lancé une application de payroll multipays fonctionnant entièrement dans le cloud. »

 

Un partenaire de paiement solide

Jeroen van Erven, SD Worx Group

« La poursuite de l’uniformisation du marché européen des paiements nous permettra d’élargir nos services encore davantage. »

Mais une entreprise ne peut pas compter uniquement sur les innovations des autres, souligne le CFO. « En interne aussi, on doit pouvoir se réinventer et stimuler ses capacités d’innovation. C’est ce que nous nous efforçons de faire à travers un pool de collaborateurs créatifs au sein de notre Innovation Lab. Leurs idées nous ont déjà permis de développer certaines applications, à l’instar de SportsPay, qui permet aux clubs de sports de verser les primes de manière très efficace aux joueurs, aux entraîneurs et aux bénévoles. Nous avons lancé un Digital Assistant, une application qui permet à nos employés non seulement de consulter leurs fiches de salaire, mais aussi de demander des congés, d’enregistrer leurs frais, etc. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il faut garder les yeux grands ouverts, car je m’attends à l’émergence d’une foule de nouvelles applications intéressantes pour effectuer les paiements plus rapidement et plus efficacement. »

Toutefois, le directeur financier ne considère pas que le rôle des banques va changer ou être vidé de sa substance dans l’immédiat. Jeroen van Erven : « La banque reste notre partenaire de paiement solide par excellence. En Belgique, bien sûr, mais aussi de plus en plus dans le contexte européen, où nous collaborons étroitement avec les établissements financiers pour le paiement des salaires. C’est pourquoi nous attendons avec impatience les évolutions concernant le SEPA et la PSD2. La poursuite de l’uniformisation du marché européen des paiements nous permettra d’élargir nos services encore davantage. »

 

Révolution numérique

Jeroen van Erven, SD Worx Group

« Au sein du service financier, nous souhaitons réduire au minimum, grâce à l’automatisation, le temps consacré aux processus administratifs et à la gestion des transactions. »

Le secteur des RH connaît un mouvement de consolidation. Des acteurs locaux rejoignent de grands groupes internationaux ou s’engagent eux-mêmes sur la voie de la reprise. SD Worx a renforcé sa position à l’international au cours des trois dernières années et les acquisitions continueront à jouer un rôle majeur dans la croissance du groupe. Jeroen van Erven : « L’objectif est de voir la fonction financière fonctionner de plus en plus comme une équipe mondiale, à l’appui de processus harmonisés et d’un seul système logiciel global hébergé dans le cloud. Nous pourrons ainsi beaucoup mieux exploiter les données qui sont aujourd’hui disséminées dans les différentes divisions. À terme, l’IA aura également son rôle à jouer. Grâce à la reconnaissance de schémas, nous serons en mesure de renforcer les analyses, le reporting et les prévisions. »

Dans l’organisation de ce prestataire de services RH, la révolution numérique fait rage à tous les étages. Jeroen van Erven : « Nous nous préparons à l’avenir : le marché demande des prix toujours plus intéressants et, en même temps, une flexibilité de l’offre et des services. Au sein du service financier, nous souhaitons réduire au minimum, grâce à l’automatisation, le temps consacré aux processus administratifs et à la gestion des transactions. Nous sommes ainsi en mesure de nous concentrer davantage sur les aspects stratégiques de nos activités. Notre travail devient beaucoup plus intéressant, mais en même temps, il exige une plus grande flexibilité, une mise à niveau des compétences et le courage de regarder au-delà des murs de notre cœur de métier. »

Téléchargez le rapport de tendances « La fonction financière au-delà des chiffres ».

Isabel 6 s’est entretenue avec sept autres grands CFO. Vous êtes curieux de découvrir le regard qu’ils portent sur l’évolution de leur secteur et l’avenir ? Nous avons regroupé leurs constatations et leur vision pour l’avenir en cinq grandes tendances.

Téléchargez le rapport de tendances
Isabel 6 rapport de tendances, la fonction financière au-delà des chiffres
Jeroen van Erven, SD Worx Group

Jeroen van Erven
SD Worx Group

À propos de Jeroen van Erven

Depuis avril 2018, Jeroen van Erven occupe la fonction de CFO chez SD Worx Group. Cette fonction le place en tant que responsable de la stratégie financière et des opérations dans 10 pays. Il a auparavant exercé diverses fonctions financières en Asie, en Amérique latine et aux États-Unis au service d’une multinationale américaine.

sd worx logo

Fiche de l’entreprise 

  • Société : SD Worx Group
  • Activités : services de payroll et de ressources humaines
  • Nombre de collaborateurs (ETP) en Belgique : 4.150
  • Nombre de collaborateurs dans la fonction financière : 110
  • Site web : www.sdworx.be