Interview avec Arnout Wouters, CFO Erasmushogeschool Brussel.

Arnout Wouters, directeur financier de la Erasmushogeschool, observe que la numérisation est bien moins poussée dans l’enseignement que dans les entreprises. Il considère donc l’automatisation des flux financiers comme l’un des grands défis de son équipe pour les années à venir. Parallèlement, les étudiants mettent cette dernière au défi de surfer sur les nouvelles tendances en matière de paiement.

Ce blog fait partie du rapport de tendances « La fonction financière au-delà des chiffres ».

 

Arnout Wouters, CFO de la Erasmushogeschool Brussel : « Les étudiants demandent de plus en plus à pouvoir régler les petits montants sans contact dans le restaurant de l’école. Pour les jeunes, les technologies financières de pointe n’ont rien que de très normal. Ils attendent donc de l’administration de leur établissement d’enseignement qu’elle explore ces pistes. »

 

La fin de l’administration papier

Arnout Wouters, Erasmushogeschool Brussel

« Les grands acteurs du secteur de l’enseignement parviennent déjà à dégager des tendances concernant la hausse ou la baisse des inscriptions. »

Notre back-office passe aussi progressivement du papier au numérique. Nous remarquons toutefois que l’enseignement ne figure pas en tête des priorités des concepteurs de logiciels. Comme ils visent les entreprises et les pouvoirs publics, nombre de leurs processus standard ne sont pas adaptés aux flux spécifiques d’une haute école. »

Néanmoins, l’automatisation ouvre de nombreuses possibilités dans le domaine de la veille stratégique. Arnout Wouters : « La maîtrise de l’analyse intelligente des big data constituera la clé pour garder une longueur d’avance. On le remarque déjà chez les grands acteurs du secteur de l’enseignement. Certaines hautes écoles et universités parviennent déjà à dégager des tendances concernant la hausse ou la baisse des inscriptions, les flux financiers, les évolutions démographiques et autres évolutions sociétales, etc. Elles renforcent ainsi leur compétitivité, car elles sont en mesure d’ajuster leur cap plus rapidement que nous. En proposant de nouvelles formations, par exemple, ou en adaptant un programme existant. »

 

Des conseils adaptés au secteur

Arnout Wouters, Erasmushogeschool Brussel

« La technologie financière commence déjà à cannibaliser une partie des services de la banque. »

La Erasmushogeschool collabore avec les quatre grandes banques. Arnout Wouters : « Il ne fait aucun doute que la banque constitue un partenaire de confiance à nos yeux, mais elle va devoir se réinventer. D’autant plus que la technologie financière commence déjà à cannibaliser une partie des services. D’aucuns affirment même que la fintech évincera carrément la banque comme intermédiaire. Nous n’en sommes certes pas encore là, mais force est de constater que les institutions financières peinent à se positionner dans un écosystème entièrement nouveau. »

Le directeur financier remarque cependant que les banques ont déjà entamé leur transition, passant du rôle de simple prestataire de services à celui de conseiller. Arnout Wouters : « Elles font de leur mieux pour nous fournir des solutions d’investissement proactives qui cadrent avec le rôle social que joue une haute école. Ainsi, elles ne nous proposent pas de portefeuilles d’investissements risqués, mais plutôt des alternatives intéressantes qui se concentrent sur la durabilité et la RSE.

Autre nouvelle tendance : certains grands acteurs de l’enseignement, en tant qu’institutions semi-publiques, émettent des obligations afin de lever une partie de leurs fonds sur le marché. À cet égard, il est clair que la réputation traditionnelle conservatrice de l’enseignement joue en notre faveur. Nous sommes connus pour être très prudents dans nos décisions. Ce qui rend notre profil intéressant pour les investisseurs potentiels. »

Téléchargez le rapport de tendances « La fonction financière au-delà des chiffres ».

Isabel 6 s’est entretenue avec sept autres grands CFO. Vous êtes curieux de découvrir le regard qu’ils portent sur l’évolution de leur secteur et l’avenir ? Nous avons regroupé leurs constatations et leur vision pour l’avenir en cinq grandes tendances.

Téléchargez le rapport de tendances
Isabel 6 rapport de tendances, la fonction financière au-delà des chiffres
Arnout Wouters, Erasmushogeschool Brussel

Arnout Wouters
Erasmushogeschool Brussel

À propos de Arnout Wouters

Arnout Wouters est le CFO de la Erasmushogeschool. Il possède une longue expérience en matière de finances et de comptabilité et maîtrise bien les procédures de vente et d’achat. Il est spécialisé dans la gestion financière, le reporting, les trajets de vente complexes ainsi que dans la gestion des TIC, des installations, de l’innovation et des équipes.

logo-erasmushogeschool brussel

Fiche de l’organisation

  • Organisation : Erasmushogeschool Brussel
  • Activités : enseignement supérieur
  • Nombre de collaborateurs (ETP) en Belgique : 978
  • Nombre de collaborateurs dans la fonction financière : 8
  • Site web : www.ehb.be